· 

Mondial Slalom 2014 à Paris

Le mot du coach après cette sélection :

"Cette saison, j'ai profité de déplacements peu coûteux pour des sélections larges : 16, 14 et 12 athlètes, et ceci sans que le budget n'augmente. C'était important pour les sportifs et leurs clubs à travers la France qui font beaucoup mais peuvent se sentir parfois un peu isolés. Je voulais leur permettre de vivre ces expériences internationales qui apportent tant.

J'avais également à coeur de mieux connaître les sportifs, de les fréquenter davantage, de mieux les suivre au fil de la saison même si mon rôle de sélectionneur n'a pas cette vocation. Je pense, compte tenu des moyens disponibles, être parvenu à l'objectif avec beaucoup d'entre eux.

J'ai encore beaucoup de projets en tête pour l'Equipe de France, et la Fédération m'accordant une relative confiance, j'ai bon espoir de les voir arriver à terme. Ce que je peux annoncer pour l'heure pour 2015, c'est que même si je vais continuer à user et abuser de stratagèmes d'économies, il est peu probable que telles sélections puissent se renouveler. Mais la présélection, elle, réunira à nouveau un grand collectif à Niort, du 29 avril au 3 mai.

Pour terminer, je souhaite vraiment féliciter et remercier les clubs et les encadrants des patineurs qui ne disposent pas, pour la grande majorité, des conditions sportives idéales, et qui font donc un travail difficile pour leurs sportifs, parfois dans l'ombre.

 

Merci également à Thierry Ménard qui a assuré au pied levé un transport avec sa voiture personnelle pour le Championnat d'Europe, en solution face à la grève d'Air France. Sans lui, j'aurais simplement dû annuler la participation de six sportifs.

Merci aussi à Gaël Berger qui a assuré bénévolement une bonne partie de l'intendance en prenant ses vacances pour le Mondial et me permettre d'être plus disponible avec les athlètes.

Merci enfin aux athlètes qui m'ont fait confiance et avec qui j'ai vécu de belles histoires. Je me retire quelques temps mes habits de sélectionneur, mais j'ai déjà hâte de les retrouver pour les  présélections 2015."

 

Voir l'article sur le site de la Fédération

Life style

Freestyle slalom

Slalom vitesse

Free jump

Écrire commentaire

Commentaires: 0